}

Nous sommes la ville

Cet épisode n'est pas disponible en ligne

Date de début: 2018-11-09 03:00:00 Date de fin: 2018-11-16 04:00:00

Nous sommes la ville

Saison 1

1. Explorer la culture afro-montréalaise

REDIFFUSION TÉLÉ :
Vendredi à 15h

Au cours de cet épisode, Marilyse Hamelin rencontre l’humoriste Richardson Zéphir, aborde le festival Pop Montréal avec Estelle Grignon, le coup de cœur de Takwa Souissi pour l'illustratrice jeunesse Marie-Louise Gay ainsi que deux essais sur l'identité avec Vanessa Destiné. Elle explore aussi la scène musicale afro-montréalaise avec la musicienne et rappeuse Jenny Salgado de Muzion et le journaliste Stéphane Waffo, cofondateur de Touki Montréal.

Invité(es) : Richardson Zéphir, humoriste et slameur Stéphane Waffo, Journaliste et co-fondateur, Touki Montréal Jenny Salgado, muscienne et rappeuse

+ Voir plus - Voir moins

À propos

Ce magazine 100 % montréalais propose un tour d’horizon de l’actualité culturelle émergente de la métropole. Marilyse Hamelin et ses collaboratrices allumées et engagées, issues de différentes communautés, témoignent de l’effervescence et de la diversité de notre culture locale. Chacun des épisodes vous fera découvrir un artiste invité, puis un thème d’actualité culturelle et sociale sera discuté en table ronde, le tout dans une ambiance conviviale.

Prochaine(s) diffusion(s) :

Vendredi à 15h

Extraits vidéo

Équipe

Marilyse Hamelin

Marilyse Hamelin

Animatrice

Marilyse Hamelin a signé des centaines de textes dans de nombreux médias depuis une quinzaine d’années. Blogueuse pour Châtelaine et la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ), on peut également l'entendre sur les ondes d’ICI Radio-Canada Première. Elle prononce aussi des conférences dans les milieux scolaires, syndicaux et communautaires. Son essai, «Maternité, la face cachée du sexisme», est paru chez Leméac éditeur en 2017. Elle prête également sa plume à différents ouvrages collectifs, dont certains ont été publiés par Québec Amérique et le

+ Voir plus - Voir moins