Louise Simard a la fibre du bénévolat

Pour la retraitée, le véritable don de soi, c’est de donner de son temps aux autres et le temps, tout le monde le sait, c’est précieux. Une histoire d’engagement pour cette bénévole.

 
Pourquoi avez-vous décidé un jour de faire du bénévolat?
 
Louise Simard, explique: «Quand j’ai arrêté de travailler, je voulais en faire plus, mais sans recommencer à travailler.» Elle a décidé par la suite de rencontrer le Centre d’action bénévole de Chicoutimi. En voyant les options qui lui étaient proposées, Madame Simard s’est sentie interpeler.
 
Son implication bénévole ne date pas d’hier. «Avant ma retraite, je m’impliquais déjà, mais avec moins d’heures en raison de mon travail. J’étais dans les comités d’écoles et de parents pour mes enfants», mentionne-t-elle.
 
 
Depuis combien d’années que vous êtes impliquée et auprès de quels organismes?
 
Louise Simard s’implique depuis 8 ans en tant que bénévole.  «Je fais de la lecture aux enfants dans les écoles primaires avec Lire et faire lire. C’est tellement valorisant de voir les enfants qui me remercient de leur lire des histoires».
 
La retraitée participe également aux Visites d’amitié avec des aînés. Ces visites permettent de rencontrer un aîné, d’avoir une véritable rencontre, d’écouter et d’échanger avec lui. Elle consacre un après-midi par semaine à une dame: «Je l’ai rencontrée une fois à l’extérieur et elle m’a dit que je suis un ange sur son chemin.» Pour Madame Simard, c’est vraiment gratifiant.
 
 
Les qualités requises pour s’impliquer comme bénévole?
 
Pour Louise Simard, pour être bénévole, cela prend du temps et de l’amour. Il faut avoir un intérêt de vouloir aider les autres et s’investir à 100%.
 
 
 
Monts Valin
 
L’adolescente à la direction du Centre d’action bénévole de Chicoutimi, Claudel Doucet-Tremblay, explique que diverses implications bénévoles sont possibles au sein du Centre d’action bénévole.
 
 
 
Possibilités de bénévolat avec le Centre d’action bénévole de Chicoutimi
 
L’adjointe à la direction du Centre d’action bénévole de Chicoutimi, Claudel Doucet-Tremblay, mentionne que les personnes désirant s’impliquer peuvent rencontrer le service d’orientation pour connaître les différentes options de bénévolat possibles selon leurs intérêts. Au sein du Centre d’action bénévole, les gens peuvent s’impliquer dans l’accompagnement pour le transport des personnes âgées à leurs rendez-vous et commissions. Aussi, ils peuvent aider au Centre d’activités récréatives et sociales avec ce service qui s’adresse aux personnes de 60 ans et plus pour des activités de loisirs et pour socialiser. De son côté, les Visites d’amitié permettent de rencontrer un aîné une fois par semaine pour échanger avec lui et le sortir de sa solitude. Il est possible pour des bénévoles qui veulent s’impliquer en milieu scolaire de lire des histoires aux élèves du primaire avec Lire et faire lire. De plus, les besoins sont variés à l’extérieur du Centre d’action bénévole en sport et culture parmi la quarantaine des organismes membres.
 
 
Pour me suivre:
 

Sur Twitter: @AleXJiR

 
 
L'auteur de cet article, Alexandre Girard, est blogueur
pour MAtv Saguenay-Lac-St-Jean.
 
 
 

Vos commentaires

Soyez les premiers informés sur MATV

Pour tout savoir avant tout le monde et profiter de nos exclusivités