S'impliquer pour apprendre les métiers de la télé!

L’arrivée du programme MON bénévolat à MAtv Québec a fait de nombreux heureux. Une trentaine de personnes se sont inscrites et suivent un programme de formation de 10 semaines, qui se termine par l’enregistrement d’une émission. Pour souligner la Semaine de l’action bénévole, on discute avec la responsable du programme dans la région de Québec et une participante par rapport à son expérience! 
 
Selon la responsable pour la région de Québec, la directrice Micheline Vien, il y a des bénévoles depuis toujours à MAtv. Avec MON bénévolat, la chaîne les encadre dans le cadre d’un «programme formel». Chaque lundi, deux groupes se présentent dans les locaux de MAtv Québec, un en après-midi et l’autre en soirée. Après avoir assisté à une formation générale sur le langage télévisuel, ces derniers ont été divisés selon le volet qui les intéressait: animation et chroniques, caméra, son ou régie de plateau. La formation technique est donnée par deux réalisateurs et deux techniciens de MAtv Québec qui ont accepté volontairement d’accompagner les bénévoles. «Quand toutes les formations vont être terminées, ils vont avoir une semaine de pratique libre, donc les gens qui veulent être devant la caméra vont matérialiser leurs connaissances acquises», précise Micheline.
 
Ensuite, ils auront une période allouée pour «présenter des chroniques chronométrées», avant de finalement enregistrer une émission de 10-15 minutes. «La dernière semaine, on va faire une soirée reconnaissance où on va donner [une attestation de formation] aux gens qui auront suivi les formations. Puis, on va visionner les émissions tout le monde ensemble», ajoute Micheline.
 
 
Une équipe élabore son concept d’émission! 
Courtoisie: Robert Maranda
 

Une bénévole satisfaite!

Émilie Demers Tremblay fait partie des bénévoles qui suivent actuellement le programme. «Je savais qu’on pouvait déposer notre concept d’émission, «mais je ne savais pas qu’il y avait une formation aussi poussée qui était offerte, donc j’ai été agréablement surprise», dit-elle. Elle a déjà suivi une formation en animation radio et télévision il y a quelques années, mais elle avait envie de se remettre dans le bain pour éventuellement développer son projet télé, dans l’optique «de se rapprocher de notre communauté et de mettre l’emphase sur les événements, les personnalités» de la région. Malgré ses antécédents, elle dit beaucoup apprendre depuis le début du programme: «C’est au-delà de mes attentes je dirais parce que le contenu, est très bien monté, c’est très bien développé. C’est professionnel comme formation et je trouve que ça nous donne vraiment les concepts de base, mais assez détaillés.» 
 
 
Émilie Demers Tremblay (gauche) discute avec sa coéquipière. 
Courtoisie: Robert Maranda
 

De la théorie à la pratique

Au moment d’écrire ses lignes, Émilie est déjà rendue à répéter une émission qui a été développée par elle et son équipe. L’ensemble des formations leur a permis de retenir des trucs et astuces utiles afin de mieux performer. «Il y a deux mois, on ne se connaissait pas personne. C’est surprenant à quel point on a réussi à établir une chimie et une relation entre nous qui nous permet d’avoir quelque chose qui se tient, c’est vraiment le fun», confie la bénévole. Les connaissances acquises lui permettent aussi de préciser sa future émission: «ça donne vraiment un cadre et ça permet de visualiser encore mieux son projet!», ajoute-t-elle. «C’est concret, ce n’est pas juste de la théorie. Après, on le pratique, donc ça vaut de l’or!»
 
 
La synergie et la complicité se développent rapidement entre les bénévoles.
Courtoisie: Robert Maranda
 

De belles retombées à venir

En septembre prochain, une nouvelle cohorte débutera le programme, mais les bénévoles qui le souhaitent pourront revenir pour déposer un concept d’émission. «C’est sûr qu’on a des critères de qualité à respecter, mais on n’est pas très inquiets. Il y a des gens qui se démarquent déjà», conclut Micheline Vien. 
 
 
Pour plus d’informations sur le programme, visitez le site de MAtv!
 
*Photo de l'en-tête du blogue, courtoisie de Robert Maranda
 
 

Amélie Légaré,

blogueuse MAtv Québec

Web     Facebook     Twitter     LinkedIn
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Vos commentaires

Soyez les premiers informés sur MATV

Pour tout savoir avant tout le monde et profiter de nos exclusivités