Travailler dans le secteur de l'économie sociale et de l’action communautaire

L’économie sociale et l’action communautaire, c’est l’ensemble des entreprises et organismes qui ont comme mission de répondre aux besoins de leurs membres ou de la communauté, plutôt que de viser la rentabilité.
 
Ces entreprises et organismes fondent leurs actions sur des valeurs comme la solidarité, l’autonomie, la citoyenneté, et intègrent une gouvernance démocratique dans leurs façons de faire. On retrouve là-dedans les organismes à but non lucratif (organismes communautaires), les coopératives et les mutuelles. Dans le cas des entreprises d’économie sociale, les profits sont réinvestis dans l’entreprise ou répartis entre les membres. Dans les organismes communautaires, ils sont réinvestis dans l’organisme ou dans la communauté. 
 
 
Voici quelques exemples d’entreprises d’économie sociale:
 
Le Mouvement Desjardins
 
Les coopératives scolaires
 
Les Centres de la petite enfance (CPE)
 
Mountain Equipment Co-op
 
                                    
Voici quelques exemples d’organismes communautaires:
 
CIBL Radio-Montréal 101,5 FM
 
Équiterre
 
Les Carrefours jeunesse-emploi
 
 
L’économie sociale et l’action communautaire s’immiscent dans tous les secteurs d’emploi. En fait, pour être précis, on compte 200 métiers et professions dans 27 secteurs d’activité, qui vont de la petite enfance à l’environnement, en passant par les médias, les communications, la solidarité internationale, la santé et les services sociaux. À Montréal, on retrouve près de 3800 établissements d’économie sociale et 66 000 emplois directs. À l’échelle du Québec, l’économie sociale représente près de 4% de l’emploi total (comparable au commerce de gros ou services aux entreprises). Dans l’action communautaire, on parle de 64 000 emplois et 8000 organisations au Québec. Il y a donc beaucoup d’emplois et d’employeurs potentiels... Mais aussi beaucoup de besoins! 
 
Selon une enquête réalisée par le Comité sectoriel de main-d’œuvre de l’économie sociale et de l’action communautaire, pas moins de quatre employeurs sur 10 disent avoir des difficultés à recruter.
 
La relève est l’un des importants enjeux au niveau du recrutement. D’ici quelques années, on prévoit des besoins dans des postes de directeurs généraux, de coordonnateurs, d’intervenants ou d'animateurs, d’éducateurs en CPE, de chargés de projet, de préposés d’aide à domicile, de cuisiniers... et beaucoup plus! 
 
C’est donc un secteur intéressant à explorer, car il y aura beaucoup de possibilités d’emploi. De plus, hormis le fait de travailler pour une entreprise qui correspond à ses valeurs, beaucoup d’employeurs offrent des conditions de travail alléchantes, comme des horaires flexibles et la possibilité de concilier travail et famille. 
 
Les métiers et professions de l’économie sociale sont variés et ne sont pas nécessairement exclusifs au secteur. Conséquemment, les parcours académiques pouvant mener à une carrière dans ce secteur sont très variés, tant au niveau professionnel que collégial ou universitaire, et l’économie sociale n’est pas leur seule finalité. 
 
Des branches comme les sciences sociales, les communications ou l’administration sont particulièrement susceptibles de mener à des carrières dans l’économie sociale. 
 
Il existe tout de même certaines formations qui permettent de se familiariser davantage avec les entreprises d’économies sociales et les organismes communautaires, tout particulièrement en ce qui concerne la gestion et l’administration de telles organisations. 
 
 
Formations en économie sociale:
 
Certificat en action communautaire (Université de Montréal)
 
Programme court de 2e cycle en gestion des entreprises sociales et collectives (UQÀM)
 
Programme court en développement économique local et communautaire (TÉLUQ)
 
Programme court de 2e cycle en développement économique communautaire (Concordia)
 
 
Pour des informations sur les différentes professions et les formations, on peut consulter
le Comité sectoriel de main-d’œuvre de l’économie sociale et de l’action communautaire.
 
Pour de l’information sur le secteur de l’économie sociale à Montréal, consultez le
 
 
Pour plus d’information sur le Chantier de l’économie sociale
 
 
Chroniqueur: Simon Granger, Jobboom
 

article présent dans le dossier

LIBRE-SERVICE: BOULOT
Démystifier les défis de la vie au travail que l’on soit employeur, employé ou chômeur.  
Lire le dossier

Vos commentaires

Soyez les premiers informés sur MATV

Pour tout savoir avant tout le monde et profiter de nos exclusivités