Comprendre le stress au travail

Vous êtes au travail et vous devez absolument rendre un rapport important pour la fin de la journée. Voilà que le téléphone sonne, qu’un courriel urgent entre dans votre boîte de réception, et votre patron débarque dans votre bureau pour vous remettre un autre dossier pressant. La tension envahit vos épaules, votre cœur s’emballe et vous avez le souffle court. Ça vous dit quelque chose? C’est le stress qui se fait sentir. Les sources de stress sont nombreuses au travail et peuvent souvent représenter des obstacles devant l’atteinte de nos objectifs.

 
Est-ce normal d’être stressé au travail?
 
Le stress est une réponse de notre organisme à une tension ou une agression, qui peut être liée par des facteurs physiques, émotifs, sociaux ou économiques. Par leur nature, les milieux de travail sont très propices à ce genre de réaction.
 
 
Qu’est-ce qui cause du stress au travail?
 
En général, le stress survient lorsqu’il y a un conflit entre les demandes liées au travail et notre capacité à répondre à ces demandes. 
 
D’autres facteurs peuvent également causer du stress, comme la crainte d’être mis à pied ou congédié, le besoin de performer, l’obsession de la perfection, une surcharge ou une charge insuffisante de travail, des conflits avec les collègues ou avec le patron, le manque de soutien, le manque de sens…
 
 
Existe-t-il du «bon stress»?
 
À petite dose, le stress peut en effet être considéré comme une source de motivation. Certaines personnes sont plus efficaces lorsqu’elles travaillent dans des délais serrés. Le stress agit alors comme une sorte d’énergie positive pour relever des défis. Il nous rend alerte et concentré sur l’objectif. 
 
Cependant, lorsque notre niveau de stress est plus élevé que ce que l’on peut tolérer, il devient négatif. Plutôt que nous aider à relever des défis, il nous paralyse et nous empêche d’avancer. Le stress peut alors glisser vers l’angoisse. On peut alors avoir l’impression d’être incompétent et que la moindre erreur aura des conséquences désastreuses. 
 
 
Comment reconnaître le stress?
 
Les symptômes du stress sont nombreux et ne se manifestent pas tous au même moment. Il y a des symptômes à court terme, lorsqu’on vit une situation stressante dans un moment précis, par exemple, et des symptômes à long terme, lorsque la source du stress est plutôt un état persistant.
  
Il y a principalement deux types de symptômes: affectifs (état vague d’anxiété, difficulté à se concentrer, ennui) et physiques (fatigue, battements de cœur accélérés, souffle court, mâchoires contractées, douleur thoracique).
 
À long terme, le stress constant peut aussi avoir des impacts importants sur le bien-être d’une personne et entraîner des sautes d’humeur fréquentes, une consommation accrue d’alcool ou de drogue, une mauvaise hygiène de vie et un mauvais rendement au travail. 
 
 
Comment combattre le stress?
 
Il faut d’abord en connaître les sources. Ce n’est pas nécessairement évident, car bien souvent, on n’est pas conscient des situations qui causent le stress. Il peut même être nécessaire de consulter un spécialiste en santé mentale pour faire le point sur son degré de stress.
 
Mais on peut quand même mettre le doigt sur certaines situations et poser quelques gestes au quotidien qui peuvent nous aider à alléger le stress. 
 
 
Quatre trucs pour combattre le stress
 
Rire: quand on rit, le cerveau libère des endorphines, qui ont un effet calmant. Tâchez d’appliquer la devise «Mieux vaut en rire que d’en pleurer».
 
Relâcher la tension: sachez vous arrêter lorsque vous sentez que le niveau de tension est élevé. Si votre cou et vos épaules sont tendus, prenez de grandes respirations, allez chercher un verre d’eau et faites quelques étirements. 
 
Sortir: sur l’heure du lunch, prenez quelques minutes pour aller marcher dehors. Comme le rire, l’exercice libère des endorphines et diminue le stress. De plus, l’air frais et la lumière du jour ont un effet vivifiant. 
 
Faire une sieste: ce n’est pas à la portée de tous, mais faire une petite sieste d’une quinzaine de minutes à l’heure du lunch vous aidera à vous détendre et à refaire le plein d’énergie.
 
 
Le rôle du gestionnaire
 
Souvent, le stress n’est pas qu’un problème individuel; une situation stressante affecte tous les employés. C’est donc en partie le rôle du gestionnaire d’agir. 
 
S’il s’agit d’un problème lié à la charge du travail, le gestionnaire doit voir à mieux répartir les tâches. Si les employés peinent à concilier travail et famille, on peut proposer des mesures comme le télétravail ou un horaire flexible. Si les employés ne comprennent pas le sens de leur travail, on peut faire des réunions plus fréquemment et leur demander de donner leur avis sur la direction de l’entreprise. 
 
C’est payant à long terme, car les employés seront ainsi moins stressés et plus productifs!
 
 
À consulter
 
Sur le site de Jobboom, les causes et symtômes du stress au travail
 
 
Suggestion de la recherchiste
 
Il existe un siteintéressant à Passeport santé qui nous suggère plusieurs outils de relaxation en baladodiffusion. Il s’agit de le télécharger sur notre iPod ou notre téléphone.
 
Il y a des exercices guidés d’étirement essentiels au travail pour les zones de tension comme les épaules ou le cou, ainsi que des séances de méditation, de relaxation, etc. Et même des exercices avant de se coucher… Allez les voir, ça pourrait vous être utile!
 
Les balados sur le site de Passeport Santé
 


Chroniqueur: Simon Granger, coordonnateur de contenu, Jobboom

 

article présent dans le dossier

LIBRE-SERVICE: BOULOT
Démystifier les défis de la vie au travail que l’on soit employeur, employé ou chômeur.  
Lire le dossier

Vos commentaires

Soyez les premiers informés sur MATV

Pour tout savoir avant tout le monde et profiter de nos exclusivités