La beauté de Montréal

J’ai déménagé à Montréal à la fin de l’été 2003, donc il y a maintenant plus de 10 ans. Je ne venais pas de très loin, quelque 30 minutes de voiture me séparaient du centre-ville métropolitain.
 
Pourtant, à Montréal, j’ai trouvé un monde totalement différent. Rempli de gens différents, justement. Montréal est un monde de mondes différents, et Montréal est belle. Montréal est enrichissante. Montréal est multiculturelle. Montréal peut nous en apprendre sur nous, sur les autres.
 
Le multiculturalisme, ce n’est pas dire qu’on a un ami asiatique ou marocain. C’est reconnaître la richesse que les différentes cultures peuvent nous apporter. On peut être «pure laine» et être multiculturel à la fois. On peut être caucasien et jouer du didgeridoo en jetant un coup d’œil à la programmation anglophone du Festival International du Film Black Montréal, tout en mangeant un pain naan maison, une recette authentique d’Inde donnée par un ami. 
 
 
Multiculturalisme
 
 
Montréal, c’est la métropole québécoise. L’endroit où se rencontrent des peuples d’ici et d’ailleurs. Montréal, c’est la possibilité d’entendre des langues dont on ne soupçonnait pas l’existence, tout en connaissant l’importance de protéger notre belle langue française.
 
Montréal, c’est la chance de côtoyer des gens de toutes les couleurs, de toutes les convictions, sans qu’ils soient «la» personne différente. À Montréal, tout le monde est différent et pareil à la fois. À Montréal, on apprend à ne plus voir les différences qui ne sont finalement pas importantes. On ne parle pas du Noir du village, du gai du quartier, on parle du voisin, de notre ami. La peau, la religion, l’identification sexuelle nous importent peu. Nous en avons vu d’autres. Nous en verrons d’autres. 
 
C’est beau, la différence. Le multiculturalisme est une richesse. 
 
Découvrons nos quartiers ethniques. Avec l’été, qui débutera bien un moment donné, ce sera le moment parfait pour manger une gelato dans la petite Italie. De découvrir des cuisines insoupçonnées dans Parc-Ex. De profiter d’une journée de pluie pour magasiner des articles farfelus dans le quartier chinois. Pratiquons l’espagnol dans un restaurant de tacos tenu par des gens de Manzanillo. Profitons des connaissances de ces gens qui ont choisi d’élire domicile ici. Posons des questions quand la différence des autres nous intrigue, nous épeure ou nous fascine, au lieu de porter des jugements sans fondement. 
 
Apprécions le multiculturalisme pour tout ce qu’il nous apporte.
 
 
Pour me suivre sur la Toile:
 

Twitter: @beatricebp

LinkedIn: Béatrice Bernard-Poulin

Mon blogue: Eille la cheap!

 
L'auteure de cet article, Béatrice Bernard-Poulinest blogueuse pour MAtv Montréal.
 

 

 

Vos commentaires

Soyez les premiers informés sur MATV

Pour tout savoir avant tout le monde et profiter de nos exclusivités