Visiter une cabane à sucre... à Montréal!

Les cabanes à sucre font partie de nos traditions depuis longtemps. En fait, la sève d’érable était aimée des Amérindiens même avant l’arrivée au Québec des colons français. 
 
En effet, ils utilisaient le tomahawk afin de faire une entaille en V dans les érables à l’approche du printemps. Puis, ils plaçaient un copeau de bois dans l’entaille et récupéraient la sève. 
 
Même sans la technologie actuelle, ils transformaient cette sève en sirop! Deux méthodes étaient utilisées: pour un sirop plus transparent, ils congelaient la sève et enlevaient la glace qui se formait, et répétaient l’opération quelques nuits de suite. Pour un sirop plus sombre, ils plongeaient des pierres très chaudes dans la sève, qui s’épaississait par évaporation.
 
Inventif! 
 
Les cabanes à sucre, que l’on connaît aujourd’hui, sont apparues au début du 19e siècle. Depuis leur popularisation, elles ont toujours été associées au bois, à la campagne. Bref, à tout, sauf à la ville. Cependant, le vent a tourné et la métropole compte maintenant ses propres cabanes. Les versions urbaines vont des plus traditionnelles aux plus haut de gamme! Découvertes.
 
 
La Cabane célèbre cette année sa cinquième saison et déménage, pour l’occasion, au restaurant Les Éclusiers par Apollo. Afin de souligner cet anniversaire, les chefs Giovanni Apollo et Daren Bergeron ont convié les cinq chefs invités aux précédentes éditions à se joindre à eux pour créer un menu cinq services soulignant les cinq ans de La Cabane. Les mercredis et jeudis, le restaurant proposera sur sa terrasse des 5 à 7 électro-trad.
 
Jusqu’au 20 avril
 
Menu cinq services: 59$ par personne
 
 
Un Chef à l’érable est le nom de la cabane urbaine pilotée par Laurent Godbout, celle-ci ayant lieu à la Scena du Vieux-Port. Il propose quatre services plus décadents les uns que les autres, tous inspirés des repas traditionnels, avec une petite touche haut de gamme.
 
Du vendredi au dimanche jusqu’à la mi-avril
 
Menu quatre services: 60$ par personne
 
 
Pour ceux qui aimeraient avoir une expérience unique, le restaurant Le Cabaret du Roy offre également une cabane à sucre urbaine. Il s’agit d’un festin à volonté avec musique traditionnelle.
 
Dimanche de mars et avril
 
27,50$ (adultes) et 15$ (11 ans et moins)
 
 
 
Cabane à sucre
 
 
Pour la quatrième année consécutive, la rue Wellington se transformera en cabane à sucre urbaine à grand déploiement le temps d’un week-end. En effet, ce sont 15 restaurants et camions de bouffe de rue qui participeront à l’événement L’Érablière Panache et bois rond à la fin du mois, où il sera possible de goûter plusieurs bouchées en format dégustation, allant de 2$ à 4$ chacune. 
 
Le 29 et le 30 mars de 11h à 17h
 
 
Pour ceux désirant en apprendre davantage sur l’érable et l’industrie qui l’entoure, le Jardin botanique est l’endroit par excellente à visiter. L’activité est gratuite et parfaite pour la famille. On vous offre aussi la possibilité de déguster de la tire d’érable sur neige, mais pour goûter il faut débourser.
 
Les fins de semaine jusqu’au 6 avril, de 11h à 16h.
 
 
Les produits dérivés de l’érable sont maintenant diversifiés: outre le sirop, il existe une panoplie de produits, tous plus agréables à déguster les uns que les autres!
 
Saviez-vous, par exemple, qu’il existe des bières à l’érable? L’expert en dégustation de bières et propriétaire du magasin spécialisé Le Biérologue, David Deschênes, en avait proposé quelques-unes à Libre-service:
 
Autumn Maple, style brown ale à l'érable. Pomme de terre douce et épices, brasserie The Bruery, Placentia, Californie;
 
Suzanne Marceau, style ambrée à l'érable de l'île d'Orléans, microbrasserie de l'Île d'Orléans;
 
Équinoxe du printemps, style scotch ale à l'érable vieillie un an, microbrasserie Dieu du ciel,
Saint-Jérôme.
 
 
Bon, maintenant j’ai envie d’un bon repas de cabane! laugh
 
 
 
 
Pour me suivre sur la Toile:
 

Twitter: @beatricebp

LinkedIn: Béatrice Bernard-Poulin

Mon blogue: Eille la cheap!

 
L'auteure de cet article, Béatrice Bernard-Poulinest blogueuse pour MAtv Montréal.
 
 

 

Vos commentaires

Soyez les premiers informés sur MATV

Pour tout savoir avant tout le monde et profiter de nos exclusivités