La génération Y au travail

La génération Y est qualifiée d’individualiste, d’impatiente et de paresseuse. Est-ce vrai dans le monde du travail? 
 
La génération Y, c’est celle qui est née dans les années 1980 et 1990. Ce sont donc les plus jeunes travailleurs sur le marché du travail. Comment travailler avec eux? Éric Grenier nous en parle.
 
 
En quoi les Y sont-ils différents des X ou des baby-boomers?
 
Il faut faire attention de ne pas confondre les caractéristiques de la génération Y et les caractéristiques qui viennent avec le fait d’être jeune. Quand ils étaient jeunes, les baby-boomers comme les X étaient vus comme insouciants, irresponsables et portés à faire des excès. Ça, c’est de tous les temps. Il faut parfois se rappeler comment on se sentait quand on est arrivé sur le marché du travail pour comprendre les Y… Mais… bon, on parle souvent des Y comme étant narcissiques, individualistes et paresseux. On dit qu’ils préfèrent s’amuser plutôt que de travailler. C’est plutôt que leurs besoins et leur vision du monde du travail sont différents de ceux des générations précédentes. On a tendance à les critiquer, mais on devrait plutôt essayer de travailler avec leurs forces et c’est ce que je vous propose aujourd’hui.
 
 
Comment perçoivent-ils le travail?
 
Selon un sondage mené aux États-Unis, voici les priorités des travailleurs de la génération Y:
 
64% souhaitent avoir un impact social;
 
72% voudraient être patron;
 
88% préfèrent un milieu collaboratif plutôt que compétitif;
 
74% désirent un horaire flexible.
 
(Source: Intelligence Group)
 
Donc, ils ont envie de faire une différence, ils ont de l’ambition, ils aiment le travail d’équipe et ont besoin de flexibilité… Les jeunes de la génération Y se sont fait dire de trouver leur voie, leur passion et d’en faire un métier. Ils voient donc le travail comme une façon de s’épanouir sur le plan personnel, plutôt que comme un simple gagne-pain. Ils ont donc beaucoup d’attentes par rapport à leur emploi.
 
 
Et quel est l’impact de tout cela?
 
La bonne nouvelle, c’est qu’ils seront très motivés s’ils ont des objectifs clairs à atteindre. Ils peuvent donner beaucoup si un projet les passionne. D’un autre côté, leur vie personnelle prend plus d’espace. Ils ne sont pas aussi prêts à sacrifier leur vie sociale pour le travail, comparativement aux travailleurs plus âgés. Pour les Y, ces deux sphères doivent être complémentaires. Ils ne sont pas paresseux pour autant. Ils sont habitués à avoir un rythme de vie effréné. Ils ont appris à aller à l’école, tout en s’occupant de tâches ménagères, en faisant des activités parascolaires, en plus d’un job étudiant…
 
 
Comment agir avec un Y?
 
Donnez-leur beaucoup de rétroaction. Ils en ont toujours eu beaucoup à l’école et à la maison, donc ils en ont besoin aussi au travail. Et tant qu’à y être, donnez aussi beaucoup de rétroaction à vos employés de tous les âges, car c’est important pour qu’ils sachent dans quelle direction aller.
 
Les Y sont très confiants en leur capacité et ont beaucoup d’indépendance. Plutôt que de leur rappeler qu’ils sont jeunes et manquent d’expérience, utilisez leur confiance en eux pour leur permettre de réaliser de grands projets. Pour eux, ce n’est pas parce qu’ils sont jeunes que leurs idées ont moins de valeur. D’ailleurs, ils n’aiment pas trop le concept de hiérarchie.
 
Donnez-leur des défis. Les Y n’aiment pas perdre de temps, car ils sont habitués à l’instantané. Ils aiment que ça bouge et si ça ne bouge pas, ils vont se chercher un nouvel emploi. Ils sont créatifs et valorisent beaucoup l’innovation. Ça, toutes les entreprises en ont besoin.
 
 
Les Y ont donc beaucoup de potentiel?
 
C’est une génération très instruite, née dans la société du savoir. Certains avancent même que c’est LA génération la plus instruite. Ils ont accès depuis toujours à beaucoup d’informations, d’opinions et d’idées. Il faut juste leur faire une place, tout comme eux doivent s’adapter au monde du travail. 
 
 
 
 
Chroniqueur: Éric Grenier, de chez Jobboom
 
 
 

article présent dans le dossier

LIBRE-SERVICE: BOULOT
Démystifier les défis de la vie au travail que l’on soit employeur, employé ou chômeur.  
Lire le dossier

Vos commentaires

Soyez les premiers informés sur MATV

Pour tout savoir avant tout le monde et profiter de nos exclusivités