Article lié à l'émission : PREMIÈRES VUES
Voir ou revoir les épisodes Tout sur l'émission

Premières vues: regards sur le cinéma d'ici

Premières vues n’est pas une émission culturelle comme les autres. En fait, il s’agit de la seule émission de télé québécoise dédiée uniquement au cinéma d’ici. 
 
C’est une émission qui vise à approfondir le sujet, qui mise sur la discussion, l’analyse et la découverte. Pour Frédéric Corbet, l’animateur, c’est précisément ce qui différentie son émission des autres. «Tout va très rapidement, même dans les émissions culturelles. Avec Premières vues, on a voulu créer une émission où l’on prend le temps de parler de culture et de cinéma et où on a le temps de répondre aux questions.»
 
Après tout, le mandat de l’émission est de faire découvrir de nouveaux regards de cinéastes. «D’autres émissions ne pourraient pas se permettre de recevoir le réalisateur d’un court métrage afin qu’il parle de son film!» Ce mandat a permis à Premières vues d’atteindre le cap des 150 émissions l’automne dernier, et de maintenant profiter d’un format d’une heure, où on ne parle que de deux à quatre sujets. 
 
Ce format en fait une référence même pour les cinéastes, qui regardent l’émission afin d’entendre ce que leurs confrères ont à dire sur le métier.
 
 
L'équipe technique de Premières vues
Le réalisateur Roger Tremblay et l'équipe technique de Premières vues se préparent à enregistrer une émission.
 
 
C’est au magnifique Centre PHI, dans le Vieux-Montréal, qu’a lieu l’enregistrement de l’émission. Le jour de ma visite sur le plateau, un réalisateur et un acteur (gardons la surprise pour la diffusion!) viennent parler de leur nouveau film, qui n’est toujours pas sorti en salle. Pourtant, Frédéric Corbet est bien préparé: il admet qu’il ne ferait jamais une entrevue sans avoir vu le film dont il est question. «C’est comme interviewer un peintre quand tu n’as pas vu ses toiles…» En exemple, il mentionne avoir vu Miraculum, le nouveau film de Podz, mettant en vedette Gabriel Sabourin, alors qu’il était encore en salle de montage. 
 
Pour lui, il s’agit d’un avantage: «Tu sors de la salle et tu es seul avec ta conception du film, tu ne peux pas la comparer, la confronter à personne.»
 
 
Podz, Gabriel Sabourin et Frédéric Corbet
Tout récemment, Podz et Gabriel Sabourin étaient de passage sur le plateau de Premières vues pour discuter du film Miraculum. Une belle rencontre, nous a dit Frédéric Corbet!
 
 
En tant qu’animateur, il jouit d’une grande liberté. Ce qui lui permet donc de parler de la préparation du personnage, du tournage, mais d’aller plus loin également. «Je viens de regarder le film: qu’est ce que j’ai envie de demander aux créateurs?» Il prépare ainsi ses rencontres avec, en plus, des dossiers de recherche bien fouillés produits par les deux recherchistes de l’émission. Parfois, il rappelle à des acteurs de petits rôles qu’ils ont eus à leurs débuts, des rôles que les protagonistes avaient depuis oubliés! 
 
Effectuer les entrevues à l’avance permet de les diffuser au moment opportun, c’est-à-dire près de la date de sortie du film en salle. Comme dans le cas de l’entrevue à laquelle j’ai assisté, portant sur un film qui sortira en salle le 7 mars prochain…  
 
Il faudra regarder l’émission pour savoir de quel film il s’agit!
 
 
Ressources
 
 
 
 
Pour me suivre sur la Toile:
 

Twitter: @beatricebp

LinkedIn: Béatrice Bernard-Poulin

Mon blogue: Eille la cheap!

 
L'auteure de cet article, Béatrice Bernard-Poulinest blogueuse pour MAtv Montréal.
 
 
 

Vos commentaires

Soyez les premiers informés sur MATV

Pour tout savoir avant tout le monde et profiter de nos exclusivités