Lorsque l'enseignement devient une passion, un art...

Trop souvent, les enseignants font face à une tâche de travail colossale et il n’est pas toujours évident d’offrir un enseignement personnalisé aux étudiants. Ceux-ci doivent pouvoir suivre le rythme imposé. Mais qu’arrive-t-il aux élèves en difficultés d’apprentissage? Et qui sont les enseignants qui œuvrent dans l’ombre afin de les aider à progresser?
 
Michèle LeCourtois est enseignante au secondaire. Elle a obtenu un baccalauréat en arts visuels avec mineure en bande dessinée à l'Université du Québec en Outaouais, ainsi qu’un baccalauréat en éducation des arts visuels et littérature à l'Université d'Ottawa.
 
Elle est passionnée par les gens, les arts et l’enseignement. Passions qui se reflètent autant dans sa vie professionnelle que personnelle.
 
 
Côté professionnel
 
Michèle, enseignante au Collège catholique Franco-Ouest, est en train de mettre sur pied un programme pour les étudiants du secondaire, qui sont en difficultés d’apprentissage. La Loi sur l’éducation définit l’élève en difficulté comme «un élève atteint d’anomalies de comportement, de communication, d’anomalies d’ordre intellectuel, physique, ou d’anomalies multiples».
 
Suite à une initiative de sa directrice, Véronique Pourbaix-Kent, Mme LeCourtois vient de donner vie au Focus PEE (Petite entreprise efficace), un programme visant l’employabilité qui enseigne la gestion d’une petite entreprise, la fabrication, la promotion, la vente, etc. L’élève apprend à devenir un entrepreneur ou un artisan dans les domaines de la gravure, de la sérigraphie et de l’imprimerie. Avec ce programme, elle vise à bâtir la confiance et l’estime de chaque élève.
 
Afin de rendre le projet le plus réaliste possible, les étudiants font un stage en milieu de travail en plus d’un apprentissage en classe et acceptent des commandes en provenance du Conseil scolaire des écoles catholiques du Centre-Est (par exemple: l’impression de t-shirts).
 
Ce programme est un bel exemple d’initiative de la part d’un établissement scolaire visant l’intégration d’élèves en difficultés d’apprentissage sur le marché du travail selon leurs capacités.  
 
 
Michèle LeCourtois
Huile sur toile – «Coucou» © Michèle LeCourtois
 
 
Côté givré
 
Michèle a une deuxième passion, toujours en lien avec les gens, les enfants.  Étant une artiste, qui possède une formation en arts visuels, elle vient de terminer une collection de tableaux où elle y dépeint l’enfant dans son monde imaginaire.  Elle a un don particulier pour voir au-delà de l’apparence, au-delà des faux semblants. C’est pourquoi elle a autant de succès comme artiste et comme enseignante.
 
Je vous remercie Michèle de faire partie de ces gens d’exception qui changent le monde, une personne à la fois, un geste à la fois. smiley
 
 
Liens 
 
Vous pouvez vous rendre sur le site Internet de Mme LeCourtois afin de découvrir
ses œuvres.
 
 
 
Où suis-je sur la Toile?
 
Vous pouvez me suivre sur Facebook et sur La Plume de Bleuerose
 
 
L'auteure de cet article, Nathalie Goyette, est blogueuse pour MAtv Outaouais.
 
 

 

Vos commentaires

Soyez les premiers informés sur MATV

Pour tout savoir avant tout le monde et profiter de nos exclusivités