Article lié à l'émission : LE PLAISIR DE SKIER
Tout sur l'émission

Entrevue avec un passionné de ski, Philippe Juneau

Il y a certaines personnes dont on comprend la passion en leur parlant quelques minutes seulement. Philippe Juneau, l’animateur de Le plaisir de skier, en fait certainement partie. 
 
Selon lui, le ski est un sport, oui, mais les gens skient avant tout pour s’amuser. Pour cette raison, l’objectif de l’émission, qui débute ce mois-ci sa dixième saison, est d’amener les skieurs québécois ailleurs, les dépayser, les faire rêver.
 
C’est ainsi qu’il a visité plus de 160 stations de ski dans le cadre de l’émission. Il a particulièrement apprécié son séjour en Californie, il y a deux ans. Après avoir skié au Lake Tahoe, il a pu profiter de l’après-ski sur la plage en regardant le soleil se coucher. 
 
Il a de la difficulté à nommer son mont préféré, car l’appréciation d’un endroit change selon la personne qui nous accompagne. Il a beaucoup aimé son séjour à Chamonix, avec sa conjointe. Il mentionne également avoir adoré Grindelwald et Wengen, en Suisse. Très près de chez lui, il apprécie également le mont Gabriel.
 
 
Philippe Juneau
Le plaisir de Philippe Juneau: faire rêver et voyager les téléspectateurs dans les
plus belles stations de ski au monde!
 
 
Le plaisir de skier revient sur les ondes de MAtv le 16 décembre prochain. Lors de la première émission de chaque saison, Philippe Juneau essaie une dizaine de paires de ski des plus grands manufacturiers, afin d’aider les gens à choisir le bon équipement pour eux: les skis ne seront pas les mêmes pour un débutant et un expert. 
 
Le plaisir de skier présentera également une émission sur le parcours surprenant de Maurice Oberson, qui célèbre cette année ses 50 ans en affaires, la semaine du 23 décembre. Au sujet de M. Oberson, Philippe Juneau explique: «Il n’a jamais vendu de skis, il a vendu du plaisir.» Une philosophie qui se colle bien à celle de l’émission. 
 
Pour ceux qui prévoient débuter leur saison de ski durant les vacances de Noël, Philippe Juneau offre un conseil: skier les 24 et 25 décembre et le 31 décembre et 1er janvier. Ce sont les quatre meilleures journées pour skier durant le congé scolaire et c’est l’occasion d’aller visiter des endroits plus achalandés, comme le mont Tremblant, qui seront alors peu occupés, surtout en après-midi. 
 
Selon lui, le ski n’a pas à être dispendieux: certaines passes sont moins de 200$ pour la saison, si on profite d’offres spéciales. Et le sport n’est pas difficile à apprendre non plus: il suffit d’équilibre et d’un peu de technique. En fait, Philippe Juneau dit que skier est plus facile que marcher, car il suffit de glisser sans effort. Nul besoin d’aller dans une pente noire pour profiter d’une journée de ski, il est possible d’avoir autant de plaisir dans une piste pour débutants. 
 
Vraiment, Philippe Juneau donne envie de profiter de l’hiver!
 
 
Concours Le plaisir de skier fête ses 10 ans!
 
 
Complément d'info:
 
 
 
 
Pour me suivre sur la Toile:
 

Twitter: @beatricebp

LinkedIn: Béatrice Bernard-Poulin

Mon blogue: Eille la cheap!

 
L'auteure de cet article, Béatrice Bernard-Poulinest blogueuse pour MAtv Montréal.
 
 
 

Vos commentaires

Soyez les premiers informés sur MATV

Pour tout savoir avant tout le monde et profiter de nos exclusivités