L'astronomie

Saviez-vous que notre œil est capable de voir une galaxie qui est située à plus de 2,5 millions d’années-lumière? N’importe quelle belle nuit étoilée, il est possible de profiter de la grande beauté et des mystères des cieux avec uniquement comme accessoires des jumelles et une chaise longue dans un champ, sur la plage ou même chez soi. Plus on s’éloigne de la ville, plus on peut admirer une quantité d’étoiles. On peut faire des milliers de découvertes lorsqu’on pratique l’astronomie.

 

Qu’est-ce que l’astronomie exactement?
 
L'astronomie est la science qui étudie les corps célestes, c'est-à-dire les étoiles et les planètes, y compris la Terre. Donc, c’est l’observation du phénomène céleste à l’œil nu ou avec des instruments. Cette activité est un loisir scientifique qui peut être pratiqué autant par de jeunes enfants que par des adultes. Ce loisir ne nécessite aucune formation spécialisée. On appelle astronomes ceux et celles qui font de l'astronomie.
 
L’astronomie amateur, c’est lorsqu’on pratique l’astronomie pour le simple plaisir. À partir du moment que l’on observe le ciel et que l’on tente de reconnaître des constellations, nous devenons un astronome amateur. Il n’est donc pas nécessaire d’avoir un instrument tel qu’un télescope au début de nos explorations.
 
Lorsqu’on est débutant, nous commençons par utiliser un cherche-étoiles et une lampe avec un filtre rouge. Puis, on peut ensuite se procurer un livre d'initiation à l'astronomie, un atlas du ciel ou même un ouvrage de vulgarisation dans une librairie. On y apprendra à reconnaître les constellations, saison par saison, à identifier les étoiles repères et même les objets visibles uniquement à l'oeil nu.
 
 
Quelles sont les principales découvertes que l’on fait lors de notre expérience d’astronomie? 
 
Les planètes
 
Les planètes les plus brillantes sont Vénus, Jupiter, Saturne et Mars. Leur apparition est périodique. Vénus est très brillante et est visible pendant un maximum de trois heures 30 minutes, soit après le coucher ou avant le lever du Soleil. Mercure, qui est d'une faible luminosité, suit le même mouvement, mais ne s'éloigne jamais de plus de 28° du Soleil. Mars est rougeâtre, tandis que Jupiter et Saturne sont blanchâtres et, périodiquement, elles peuvent être visibles toute la nuit.
 
Toutes les planètes ainsi que la Lune et le Soleil sont sur l'écliptique, ce grand cercle dans la voûte céleste qui délimite la région où orbitent les planètes. Les constellations du zodiaque se retrouvent aussi le long de l'écliptique. 
 
 
Les comètes
 
Les comètes sont des boules de glace et de poussière qui viennent du fond du système solaire. À un moment donné, elles se détachent de la ceinture proche de la planète Jupiter. Elles sont attirées vers le Soleil et, ensuite, elles s’installent sur les orbites de celui-ci. On les voit seulement lorsqu’elles sont très proches du Soleil. D’ailleurs, la plupart des comètes sont découvertes par des astronomes amateurs. 
 
L’une des caractéristiques des comètes, c’est qu’elles ont une queue. Lorsqu’elles s’approchent du Soleil, elles se détériorent et la queue devient de plus en plus visible et importante. Lors de la saison d’automne, au mois de novembre, elles peuvent être visibles à l’œil nu la nuit et, le jour, on appelle ces comètes ISON.
 
 
Les étoiles
 
L'étoile la plus brillante du ciel est Sirius. Elle est visible surtout l'hiver, en direction sud. Parce que toujours basse à l'horizon, Sirius scintille parfois fortement à cause de la turbulence de l'atmosphère; la grande luminosité rend ce phénomène encore plus évident.
 
L'étoile la plus connue est l'étoile polaire. Elle est unique puisqu’elle indique le nord géographique. Mais contrairement à la croyance populaire, sa brillance n'a rien d'extraordinaire.
Elle indique le nord puisque l'axe de rotation de la terre, qui passe par les pôles Sud et Nord, est orienté dans cette direction.
 
 
Les satellites
 
Les satellites sont des engins spatiaux conçus par l'homme pour les besoins de communications ou d'observation de la Terre ou de l'espace. Les satellites visibles à l'œil nu sont situés approximativement entre 100 et 1000 km d'altitude. Et mis à part le fait qu'ils se déplacent relativement rapidement, ils ressemblent en tous points à une étoile. En réalité, ils sont visibles parce qu'ils réfléchissent les rayons du soleil.
 
 
Les aurores boréales
 
Les aurores boréales sont causées par le soleil qui envoie des particules chargées d'électricité (éruptions solaires) qui ionisent les atomes de la haute atmosphère. Ceci provoque un phénomène lumineux, où généralement le vert prédomine. Mais dans certains cas le jaune, le rouge et le violet peuvent aussi apparaître.
 
Les aurores boréales prennent diverses formes: draperies, lignes épaisses, boules ou rayons plus ou moins lumineux, qui sont agités de divers mouvements.
 
L’observation en seulement quelques minutes nous permet de constater que les aurores boréales sont un phénomène naturel, puisque la forme et les couleurs changent toujours.
 
 
Les ovnis
 
Un ovni est un objet volant non identifié. C’est donc une observation qui ne répond pas aux critères habituels.
 
La Lune occupe seulement 0.5° et ,contrairement à certaines observations rapportées, elle est toujours de la même dimension. Très souvent, à son lever ou à son coucher, elle nous semble plus grosse, mais il s'agit simplement d'une illusion d'optique. Les arbres, les édifices ou le paysage, en général, trompent l'œil et font paraître la Lune plus grosse.
 
La Lune est le seul satellite naturel de la Terre. C'est le deuxième objet le plus brillant du ciel, après le Soleil.
 
 
Par où commencer si on développe une passion ou de l’intérêt pour l’astronomie?
 
Les étapes à suivre lorsqu’on a un intérêt pour l’astronomie…
 
On commence par se procurer un cherche-étoile. Il est important d’aller à l’extérieur de la ville afin de voir les constellations. Il est donc conseillé d’aller faire nos observations dans le ciel de la campagne. La prochaine étape est de repérer les constellations dans le ciel et, tranquillement, nous apprendrons où chacune d’elles se trouve. Cette activité demeure très familiale.
 
Ensuite, on peut se procurer des jumelles familiales qui coûtent environ 150$. Ce sont les mêmes jumelles qui nous permettent d’observer des oiseaux le jour. Donc, ce ne sont pas des jumelles spécifiques et consacrées uniquement à l’astronomie.
 
Si on a un intérêt encore plus grandissant, on peut se procurer un petit télescope qui coûte environ 300$ à 400$. Il est important de payer un peu plus cher pour avoir un instrument de bonne qualité afin de pouvoir faire de bonnes observations. Il sera également plus facile de le revendre par la suite, si jamais l’amateur ne veut plus l’utiliser. Par contre, à partir du moment où on se découvre un grand intérêt pour l’astronomie, il est conseillé de contacter un club dans votre région. 
 
 
Le télescope c’est l’instrument magique qui nous révélera les merveilles de l’univers, mais comment savoir lequel nous conviendrait le mieux? Combien dois-je payer? Qu’est-ce qu’on fait lorsqu’on se retrouve devant notre premier télescope?
 
Il y a le modèle de base qu’on appelle lunettes astronomiques qui ressemble à une grosse jumelle. Ce télescope est seulement muni de lentilles et d’un objectif. Ce modèle de qualité est très dispendieux, mais l’avantage de cet instrument c’est le fait qu’il soit compact et qu’il nous permet d’obtenir de très belles images. Cet instrument est fait sur une monture manuelle. Cette lunette est de 100 mm de long et possède 4 pouces de diamètre. Le prix demandé est de 300$ à 500$.
 
Pour obtenir une qualité optique maximale, nous utiliserons un instrument haut de gamme, qui vaut entre 2000$ et 5000$.
 
 
Le modèle Newton
 
C’est le type de télescope le plus commun et connu de tous. Il est peu dispendieux, mais demande un peu plus d’entretien, car le miroir doit être aligné afin d’obtenir l’image la plus précise des objets qu’on observe.
 
Il est d’une longueur de 8 pouces. Le prix demandé est de 600$ à 800$.
 
Sa structure: on retrouve un miroir dans le fond du tube ainsi qu’à la hauteur de l’œil de l’observateur. Ce miroir réfléchit les rayons lumineux dans l’oculaire (dans la lentille).
 
 
Le modèle Schmidt-Cassegrain
 
C’est un télescope à miroir également, mais la construction (design) est plus grandiose. Il mesure
8 pieds de longueur.
 
Ce télescope est installé sur une monture motorisée dirigée par un ordinateur. Il y a plus de 48 000 objets programmés dans cet instrument et le mécanisme permet un alignement automatique.
 
Il donne la date, le lieu et, ensuite, il identifie les étoiles.
 
Il mesure 200 mm avec 8 pouces de diamètre.
 
Son prix tourne autour de 1 200$.
 
En conclusion, si vous avez une passion pour l’astronomie, il est important d’entrer en contact avec les fédérations d’astronomie. Elles organisent des rencontres ainsi que des soirées sur cette activité. 
 
 
Ressources:
 
À compter du 20 avril, en collaboration avec tous les clubs et fédérations d'astronomie, l’activité Lumière sur le soleil organise des séances d’animation et d’observation. Pour comprendre quelles sont les taches solaires, ce qui les provoque, ce qui produit une aurore boréale, etc.
 
Sans oublier l’ouverture du nouveau Planétarium Rio Tinto Alcan de Montréal, le 6 avril 2013.
 
Le site Internet de la Fédération des astronomes amateurs du Québec
 
Un livre intéressant: Le ciel au fil des mois, de André Cajolais, Éditions de Mortagne, 2002
 
 
Invité : André Cajolais, vice-président de la Fédération des astronomes
amateurs du Québec
 
 
Revoir cet épisode de Libre-service
 

article présent dans le dossier

LIBRE-SERVICE: SPORTS ET LOISIRS
Découvrir des sports et loisirs, qu’ils soient physiques ou intellectuels, qui présentent un aspect social, communautaire et régional[...]
Lire le dossier

Vos commentaires

Soyez les premiers informés sur MATV

Pour tout savoir avant tout le monde et profiter de nos exclusivités