La sécurité sur la Toile

Nous passons de plus en plus de temps en ligne. Chez nous, au travail, dans la rue. L’arrivée des smartphones et des tablettes n’a fait que prolonger notre utilisation et notre pratique du Web. Mais une question se pose et revient souvent: qu’en est-il de la sécurité?

Que ce soit un compte de média social, un site marchand, un simple moteur de recherche, il existe des gestes simples pour sécuriser sa navigation.

 

Quel est le premier réflexe «sécurité» à avoir sur le Web?

Il faut commencer en amont par sécuriser sa machine. Un antivirus complet avec anti-spyware, est la première condition à remplir avant de naviguer sur la toile. Il en existe de nombreux disponibles, gratuits ou payants pour certaines options comme Kapersky, AVG et Avast.

Il faut noter qu’un abonnement à un logiciel antivirus payant dure généralement un an, et qu’il faut le renouveler chaque année pour que le logiciel continue à se mettre à jour et à protéger l’ordinateur contre les derniers virus.

Sécurisez également l’accès Wireless de votre modem par un mot de passe assez compliqué.

Ensuite, même si cela peut paraître bien simple: il faut utiliser son bon sens. Éviter à tout prix les sites qui ne vous semblent pas fiables, faire très attention quand vous recevez un courriel qui provient d’un destinataire que vous ne connaissez pas et qui vous propose de cliquer sur un lien par exemple. Si votre ordinateur vous signale un risque par un message d’alerte, il y a de fortes chances pour que le site en question ait réellement une faille de sécurité.

Dans le même ordre d’idées, tout courriel promettant quelque chose de trop beau pour être vrai est généralement trop beau pour être vrai. Pratiquement tout le monde sait maintenant que les princes nigériens sans héritiers qui promettent de vous transférer leur fortune n’existent pas vraiment, mais si des arnaqueurs continuent d’envoyer de tels courriels, c’est que ça fonctionne encore auprès de certaines personnes.

Ne donnez jamais vos coordonnées, postales, bancaires ou autres, que sur des sites au statut vérifié, avec un système de paiement sécurisé. L’utilisation d’un outil de paiement en ligne comme Paypal peut aussi être une solution.

Même si un courriel semble venir de votre banque, ou de Gmail, mais qu’il vous demande vos informations personnelles, c’est qu’il s’agit d’une arnaque. Votre banque ne vous demandera jamais de confirmer votre numéro de carte et votre NIP, et encore moins votre numéro d’assurance sociale.

 

Vie privée sur Internet

L’arrivée des médias sociaux, Facebook, Twitter pour ne citer qu’eux, a bouleversé la notion même de vie privée. Avant de s’inscrire sur ces sites, lisez attentivement les conditions d’utilisation et passez un peu de temps sur les paramètres de sécurité offerts. C’est à vous de décider ce qu’il est possible ou pas de voir sur vos profils. La nouvelle interface de Facebook propose justement une icône qui vous permet de contrôler facilement le degré de confidentialité de vos messages.

Vous pouvez également contrôler la permission accordée à vos amis de vous identifier dans les photos qu’ils publient. Ainsi, si vous voulez garder un contrôle sur les photos de vous, il vous est possible de bloquer l’identification.

Un sujet qui n’est pas assez abordé: le rapport de nos enfants et jeunes à ces nouvelles technologies. Pour rappel, l’âge minimum requis par Facebook pour ouvrir un compte est de treize ans.

Dans les faits, nombre d’enfants plus jeunes ont une page Facebook. Aux parents d’êtres TRÈS attentifs à ce que leurs enfants publient, aux sites qu’ils consultent.

Un autre élément important pour protéger sa confidentialité est le fait de ne pas accepter toutes les applications sur Facebook. Avant d’autoriser l’accès à notre profil à une application Facebook, il faut prendre le temps de lire quelles permissions elle demande. Si elle demande l’accès à tous vos amis, à votre information personnelle et à vos messages privés, il peut s’agir d’un risque, si elle n'est pas fiable.

Tout le monde devrait, à l’occasion, aller dans ses réglages Facebook, voir la liste des applications qui ont accès à leurs informations, et y faire le ménage. La plupart des gens y verront une liste d’une centaine d’applications, souvent oubliées, qu’ils n’utilisent plus et peuvent supprimer de la liste.

 

Achats en ligne

Pour les achats sur Internet, bien sûr, les gros sites marchands tel que Amazon, Future Shop sont «potentiellement» sans risque, les interfaces de paiement étant liées aux organismes bancaires.

Vous pouvez généralement, dans la barre d’adresse de votre navigateur, voir un petit symbole de cadenas, qui vous indique si la connexion du site Web est sécurisée. Il s’agit d’une protection essentielle, qui indique que vos informations bancaires et personnelles ne peuvent être interceptées par un logiciel malveillant.

 

Derniers conseils?

Ce que vous postez sur la toile a de fortes chances d’y rester très longtemps… Dernièrement, un article est sorti sur le fait que près d’un Anglais sur trois avait des photos de lui en état d’ébriété sur son profil Facebook… Ne pas se voiler la face, les employeurs et les recruteurs utilisent de plus en plus ces outils avant d’engager une personne. Il faut donc savoir se contrôler quand on publie et bien réfléchir avant.

Dernière chose: de nombreux sites proposent maintenant de publier sur vos comptes de médias sociaux ce que vous venez d’acheter. Dans le cas d’un livre ou d’un disque, cela ne prête pas vraiment à conséquence. Quand il s’agit d’un billet d’avion, de train, vous êtes en train de dire à la terre entière que vous serez absents de votre domicile de telle date à telle date…

Pensez toujours à avoir des mots de passe compliqués (aucune date de naissance, lieu de vie, …) et n’hésitez pas à en changer régulièrement.

 

Chroniqueuse: Camille Dg

 

Revoir cet épisode de Libre-service

 

article présent dans le dossier

LIBRE-SERVICE: CHRONIQUES TECHNO 101
Comprendre le fonctionnement de base des outils technologiques qui nous entourent, que ce soit pour nous faciliter la vie, nous divertir ou nous permettre[...]
Lire le dossier

Vos commentaires

Soyez les premiers informés sur MATV

Pour tout savoir avant tout le monde et profiter de nos exclusivités