Article lié à l'émission : LIBRE-SERVICE
Tout sur l'émission

L'entrevue d'embauche

L’entrevue d’embauche est une épreuve pour la majorité des gens. Et les entrevues ne sont pas toutes faites de manière formelle: même pour devenir livreur de dépanneur, on passe un genre d’entrevue, même s’il n’y a qu’une question: quand êtes-vous prêt à commencer? Seulement de vous présenter pour ce petit boulot devant le propriétaire, c’est suffisant pour lui de décider si vous méritez le boulot. 

 

Quelle est l’importance de la première impression?

Selon certaines études, seulement une fraction de seconde est suffisante pour se faire une opinion (bonne ou mauvaise) d’une personne, voire pour formuler un jugement ferme et définitif sur quelqu’un. Et il suffit d’un dixième de seconde pour décider si une personne est attirante, fiable, sympathique et même… compétente.

Et les impressions sont influencées:

À 55 % par la gestuelle, le comportement, l’image d’une personne;

À 38 % par son ton de voix;

Et seulement à 7% par le contenu de ses propos!

 

Comment réussit-on à faire une bonne première impression?

Être bien soigné et présenter une image de soi qui correspond à ce qu’on veut projeter.

On serre la main avec fermeté.

On est souriant et parle avec fermeté.

On se montre à l’écoute de notre interlocuteur et intéressé par ses propos.

On respire! Et se tient bien droit.

On regarde dans les yeux!

Et surtout, on reste soi-même! Les gens qui ne sont pas authentique sont vites démasqués et très mal reçus.

 

Si je suis déjà en emploi, dois-je donner les raisons au recruteur pour lesquelles je veux quitter mon poste?

Il vous posera la question de toute façon.La meilleure manière d’y répondre, c’est d’exprimer nos attentes par rapport au poste convoité. Ex. : Je suis à la recherche d’horaires plus flexibles, ou plus stables, je veux davantage de défis comme m’en offre ce poste-là, je veux me rapprocher de mon domicile, etc. Surtout, ne parlez pas des conflits avec vos supérieurs ou collègues actuels, ne déblatérez pas contre votre entreprise. Ça sera inévitablement mal perçu par le recruteur. Demeurez dans le positif, comme votre poste actuel vous a permis de beaucoup apprendre, et que maintenant, vous sentez qu’il est temps de passer à autre chose.

 

Quelles sont les autres questions qu’on risque de nous poser?

Pourquoi vous croyez être le candidat idéal? (Un classique!) Tenez-vous en à répondre par l’essentiel relié au poste. Ne dites pas que vous êtes ponctuel, on s’attend à ce que vous le soyez, de toute façon. Parlez plutôt des qualités requises pour être performant dans le poste, comme «je suis créatif» si c’est un job dans une agence de pub, en donnant des exemples concrets de ce que vous avez fait.

Quel est votre plus grand échec? N’ayez pas peur, on s’intéresse peu à l’échec dans ces cas, mais plutôt à votre manière d’y avoir réagi. Avez-vous réagi promptement? Qu’avez-vous appris de cet échec? Qu’avez-vous fait pour y remédier?

Quelles sont vos plus grandes réalisations? Ne retenez que les réalisations illustrant que vous avez les compétences nécessaires pour l’emploi. Ne vous limitez pas à vos expériences professionnelles, aussi celles à titre de bénévole. Ex.: « Dans mon dernier emploi, j’ai revu le système de classement des dossiers, qui était vieux de plusieurs années. Avec mon nouveau système, les employés gagnent du temps. L’entreprise est plus efficace.» Et parlez au Je!

Où vous voyez-vous dans 5 ans? On coince tous sur celle-là. Ne répondez pas «devenir président de la compagnie!» À plus forte raison si le président – ou encore des VP qui voudraient aussi le devenir –  y assistent! Prenez bien connaissance de l’entreprise, de l’historique du poste convoité pour bien vous préparer à cette question. Avoir réalisé ceci, atteint tel objectif pour l’entreprise, être en mesure de faire des trucs, etc. Et répondez honnêtement: mieux vaut échapper un emploi plutôt que d’en hériter sur de fausses promesses. Plus qu’à l’employeur, c’est à vous que vous allez vous faire du mal.

 

Et peut-on, en tant que candidat, poser des questions?

Tout à fait! L’entrevue est une occasion d’échanger, pas un interrogatoire policier. D’ailleurs, aborder l’entrevue comme une occasion d’échange et de conversation avec un être humain est la meilleure manière d’alléger le trac et le stress inhérents à l’entrevue. Mais pas n’importe lesquelles. C’est le temps de démontrer que vous vous êtes bien renseigner sur l’entreprise et que vous y porter de l’intérêt.

 

Posez des questions sur:

L’ambiance de travail

L'organigramme de l’entreprise

Ses projets futurs

Les perspectives d’avenir

Pour les questions relatives au salaire et avantages sociaux, faites-le seulement si le recruteur aborde le sujet lui-même. Évidemment,  demander des précisions sur les tâches à accomplir, les responsabilités qui viennent avec, cela démontre votre sérieux et votre motivation, à condition que la réponse ne se trouve pas déjà dans l’offre d’emploi!

L’entretien n’est qu’une étape dans la sélection des candidats, et vous informer sur la suite du processus d’embauche démontre aussi votre sérieux et votre intérêt pour le poste: entrevue avec une seule personne ou plusieurs, tests écrits… Vous devez obtenir quelques renseignements sur la nature du prochain entretien, pour vous y préparer au mieux.

Ne repartez pas de l’entretien sans demander la date à laquelle le recruteur pourra vous donner une réponse sur le processus d’embauche. Cette question vous permettra de savoir quand faire un suivi téléphonique sans donner l’impression d’harceler l’employeur. Si le recruteur reste vague sur le moment où il vous recontactera, proposez un jour précis pour le rappeler. Cela vous évitera de vous morfondre à côté du téléphone en attendant sa réponse!

 

Chroniqueur: Éric Grenier, rédacteur en chef du Magazine Jobboom

 

Jobboom

 

Pour revoir les épisodes de Libre-servicecliquez ici

article présent dans le dossier

LIBRE-SERVICE: BOULOT
Démystifier les défis de la vie au travail que l’on soit employeur, employé ou chômeur.  
Lire le dossier

Vos commentaires

Soyez les premiers informés sur MATV

Pour tout savoir avant tout le monde et profiter de nos exclusivités